Parements

Le  parement  extérieur  est  l’une  des principales  protections  contre  les contingents   venant  de  l’extérieur.

Cette enveloppe protectrice, telle un manteau, protège l’édifice des intempéries (neige, pluie, vent, soleil, …), des chocs (grêle, ballon, …) tout en répondant à une esthétique du bâtiment.

Couplé à une isolation par l’extérieur (ITE), il apporte un confort thermique et acoustique de manière continue, évite les ponts thermiques et tout cela sans perdre de la surface habitable. Propice pour la rénovation en milieu occupé, il permet par la même occasion de donner une nouvelle image à l’édifice.

Normalement toujours ventilés, en pose verticale, horizontale ou selon un calepinage bien spécifique, les parements peuvent être réalisés en bois et ses dérivés, en panneaux composites (HPL), en métal, ou encore en céramique ou pierre.

Support :

La pose d’un parement extérieur, s’adapte à tout type de support, que ce soit un mur en bois ou en dur tel que la pierre, le béton, le parpaing ou la brique.

Isolation complémentaire :

Une isolation complémentaire peut être appliquée sur le support en vue de protéger la construction de tout pont thermique et augmenter la résistance thermique de l’édifice. Nous préconisons une isolation en fibre de bois, pouvant faire fonction de créer une barrière pare-pluie ; cependant d’autres types d’isolation peuvent être appliqués selon les caractéristiques techniques de chaque ouvrage.

Etanchéité :

Le parement peut jouer un rôle dans l’étanchéité de l’édifice en protégeant la construction d’infiltration provenant de l’extérieur. Cette étanchéité peut être réalisée par une isolation thermique extérieure, comme la fibre de bois que nous appliquons généralement en complément d’isolation ; elle peut être réalisée par une membrane pare-pluie microporeuse qui, telle la peau de notre corps, empèche l’eau de rentrer tout en laissant passer la vapeur d’eau vers l’extérieur. Dans le cas d’un parement à joints ouverts, cette membrane sera spécialement résistante aux UVs.

Structure portante du parement :

En vue de supporter le parement, une structure sera fixée sur le mur-support existant. Constituée d’un simple ou double tasseautage, elle sera appliquée selon la position verticale ou horizontale du parement. Les contre-tasseaux et tasseaux sont traités en autoclave classe IV et créent une lame d’air qui assure la ventilation du manteau protecteur.

Parement :

Nous proposons principalement des bardages bois. Plusieurs essences sont travaillées telles que l’épicéa, le pin sylvestre, le douglas, le mélèze, le red cedar, le chataigné, …naturelles, thermo-chauffées, traitées en autoclave, lasurées ou peintes à l’acrylique.

D’innombrables matériaux de parement peuvent aussi faire le choix du Maître d’Ouvrage, comme les parements composites (bois-résine, ciment-bois, fibre-ciment), métalliques (zinc, cuivre, aluminium, acier), céramiques, …